AZ-700: Designing and Implementing Microsoft Azure Networking Solutions (beta)

Une nouvelle certification Azure a vu le jour en juillet 2021. Cette dernière, baptisée AZ-700, s’intéresse tout particulièrement à la gestion et la sécurisation des réseaux au sein d’Azure. A l’heure où ces lignes sont écrites, la certification est en phase BETA et pendant encore plusieurs semaines. Vous n’aurez donc pas les résultats de réussite ou d’échec après la fin de votre examen. Vous devrez attendre entre une et deux semaines après la fin de la phase BETA.

Vous pouvez consulter la page de la certification AZ-700 ici, vous pouvez télécharger le contenu détaillé de l’examen et enfin suivre le parcours d’apprentissage Microsoft via ce lien. Sans attendre, beaucoup de guides ont déjà fleuri sur la toile. En voici donc quelques liens :

Voici également des vidéos, nécessitant pour certains un abonnement payant à un site :

Pour ma part, voici les éléments d’apprentissage que j’ai utilisés pour préparer cette certification AZ-700 :

AZ-700 : Réactions à chaud

J’ai passé la certification AZ-700 il y a seulement quelques heures ::

  • J’ai eu à répondre à 59 questions, dont certaines dans deux use-cases et d’autres dans deux jeux de questions à réponses Oui/Non
  • Le temps règlementaire pour cet examen était 120 minutes

Voici mon ressenti sur cet examen beta :

  • Toutes les questions respectent bien le thème réseau.
  • Répartition équitable des questions sur chacune des grandes parties.
  • Cohérence entre le parcours d’apprentissage et les questions de la certification
  • Une bonne connaissance des SKUs (et de leurs différences) est nécessaire pour certaines questions. Il faut donc prendre le temps de consulter les fiches techniques.
  • On ne le dira jamais assez, mais il est impératif pour toute certification de niveau Associé de tester soi-même les différents services Azure / SKUs.

L’examen AZ-700 dans le détail

Voici les grandes parties de cet examen :

  • Design, Implement, and Manage Hybrid Networking (10% to 15%)
  • Design and Implement Core Networking Infrastructure (20% to 25%)
  • Design and Implement Routing (25% to 30%)
  • Secure and Monitor Networks (15% to 20%)
  • Design and Implement Private Access to Azure Services (10% to 15%)
Merci à Stanislas Quastana. Vue zoomée disponible ici.

Design, Implement, and Manage Hybrid Networking (10–15%)

Cette partie ne représente pas le plus gros pourcentage de cette certification. Pourtant, beaucoup de questions tournent autour du VPN d’Azure (Gateway Subnet, VPN Gateway, Local network gateway, …). Peu importe le type de connection (S2S ou P2S), la connaissance des différents protocoles (OpenVPN, SSTP ou IKEv2) et les méthodes d’authentification est requise. Prenez donc le temps de déployer différents VPNs dans Azure sur un environnement de test. Essayer aussi de combiner cela avec Azure AD, quand cela est possible.

Ayant passé beaucoup de temps dans mes révisions sur le service Azure ExpressRoute, je m’attendais à plus de question dessus 😂. Il y en a bien quelques-unes. Là encore, on vous demande de maitriser les composants nécessaires, les différents SKUs et les débits possibles pour cette connexion.

Design and Implement Core Networking Infrastructure (20–25%)

Cette partie se concentre vraiment sur les réseaux virtuels. Autant vous dire qu’il s’agit d’un point majeur de cette certification. Je peux même m’avancer, sans trop me tromper, qu’absolument toutes les questions de l’AZ-700 parlent systématiquement d’un context avec un ou plusieurs réseaux virtuels. Il faut donc savoir avec précision :

  • Paramétrages les zones DNS privées
  • Paramétrages et options de peering entre les réseaux virtuels
  • Subnets spécifiques à certains services Azures (Bastion, Gateway, …)
  • Gestion et accès dans la création de points de terminaison (Privés, Services)
  • Caractéristiques et composants d’un Azure WAN (SKUs)

En revanche, et cela va peut-être en décevoir certains, peu de questions vraiment facile sur l’adressage même des réseaux 😥

Diagram of high-level workflow of enterprise environments with central DNS resolution and where name resolution for Private Link resources is done via Azure Private DNS.

Design and Implement Routing (25–30%)

De mémoire, je ne pense pas avoir eu beaucoup de questions sur la partie routing ou NAT. A l’inverse, je peux dire que j’ai été bombardé de questions sur les services Azure suivants 😁:

  • Azure Application Gateway
  • Azure Load Balancer
  • Azure Front Door
  • Azure Traffic Manager profile

Je ne vous apprends rien ici, ces services sont au cœur de nombreuses architectures. Ils nécessitent d’être bien configurés selon le besoin, donc de nombreuses questions reposant principalement sur le choix du bon SKU.

Ce qui m’a bien aidé dans mon cas : les exercices proposés dans le parcours d’apprentissage. Je les ai tous faits et refaits plusieurs fois et j’ai même testé des cas alternatifs par simple curiosité, et pour être sûr d’avoir bien assimilé les fonctionnalités.

Secure and Monitor Networks (15–20%)

Le monitoring est très souvent le parent pauvre dans les certifications Microsoft. Il en est même dans les tâches quotidiennes. Pourquoi s’y investir quand tout marche bien ? Car dans la vie de tous les jours, tout ne marche pas toujours bien tout le temps !

Azure Monitor.

Pour le reste, les NSG sont bien présent dans cette certification. Attendez-vous donc à beaucoup de questions sur ce sujet mais aussi dans les use cases. Le WAF (Web Application Firewall) est aussi une ressource importante car elle est présente dans plusieurs services Azure. Prenez donc le temps de tester ses fonctionnalités de filtrage avec ses combinaisons conditionnelles.

Network security group example setup
Network Security Groups.
Les groupes de sécurité d’application permettent de regrouper les machines virtuelles et définir des stratégies de sécurité réseau basés sur ces groupes.

Design and Implement Private Access to Azure Services (10–15%)

Il s’agit d’une des dernières parties du programme de l’AZ-700, à ne surtout pas négliger à mon avis. Les services Azure Private Endpoint et Azure Service Endpoint sont très présents dans beaucoup de questions proposant des scénarios à décortiquer. Il est donc conseillé d’avoir déployé plusieurs fois ces deux services et d’avoir pu tester leurs liaisons possibles, ou impossibles, avec les réseaux virtuels.

Enfin, la partie des App Services et Kubernetes est assez réduite dans le descriptif et n’a donc que peu de chance de se retrouver dans les questions pour votre certification.

Conclusion

Au final, il s’agit d’une certification Microsoft comme on les aime, mais aussi comme on les déteste. Le thème est très précis, mais les possibilités d’application sont immenses !

De niveau associé, cette certification n’offre aucune question sur la compréhension des grands principes des services Azure. Ici, les questions sont toutes contextualisées dans des cas d’usage demandant des connaissances approfondies avec une bonne dose de logique. Avec de l’expérience, on peut facilement isoler des réponses improbables, pour n’avoir qu’un choix final entre deux réponses.

Ne soyez pas stressé par le temps, vous en avez toujours assez ! Et aussi ne surtout pas “bâcler” pas les dernières questions ou l’ultime relecture des réponses, car vous voulez tout simplement voir le “bout du tunnel” (expérience personnelle).

Je ne m’avancerai pas sur mon résultat de cette BETA 😅.

Comme à chaque fois, pensez également à partager dans les commentaires vos propres expériences sur cette certification 😋.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *