WVD – Démarrage des VMs à la demande

Annoncé fin mars 2021 pour les environnements personnels Windows Virtual Desktop, Azure Preview propose maintenant cette même fonction pour les environnements WVD mutualisés (Pooled).

Voici un petit rappel de la solution par Dean d’Azure Academy.

La vidéo de Dean met en oeuvre la solution sur un environnement WVD personnel, qui fonctionne aussi pour les environnements mutualisés, et applique les point suivants :

  • Activation de l’option “Start VM On Connect” sur le Host Pool
  • Création d’un rôle custom pour donner le droit à WVD de démarrer les VMs
  • Affectation du rôle custom à la souscription ou au groupe de ressources
  • Déconnexion des sessions inactives via GPO
  • Activation de l’arrêt automatique des machines virtuelles à une heure fixe

Mise en place : La mise en place de cette solution est bien expliquée dans la vidéo de Dean, vous pouvez aussi suivre la documentation de Microsoft juste ici.

Rappel : La fonction est encore en public preview pour les environnements WVD mutualisés, il faut donc utiliser le portail adéquat.

Testez vous-même

De mon côté, j’ai souhaité tester la solution sur différents cas de figure :

  • Test sur un WVD en mode personnalisé : OK
  • Test sur un WVD en mode mutualisé (Windows 10 multisession) : OK
  • Test sur un WVD en mode mutualisé (Windows Server 2019) : OK

J’ai aussi fait un test plus poussé dans le cadre d’un environnement WVD mutualisé comprenant plusieurs machines virtuelles :

  • Nombre de machines virtuelles : 2
  • Algorithme d’équilibrage de charge : Breadth-first
  • Nombre maximal de sessions : 5

Voici ce qui s’est passé au niveau des machines virtuelles :

Environnement de départ, toutes les VMs sont OFF.
Connexion du premier utilisateur, une seule VM s’allume.
Connexion du second utilisateur, la seconde VM ne s’allume pas car l’utilisateur se retrouve connecté à la première VM.

J’ai donc refait un autre test en modifiant le nombre maximal de sessions :

  • Nombre de machines virtuelles : 2
  • Algorithme d’équilibrage de charge : Breadth-first
  • Nombre maximal de sessions : 1

Les premières étapes n’ont pas changé, mais j’ai bien eu autre chose lorsque le second utilisateur a tenté de se connecter :

Le second utilisateur doit bien attendre le démarrage de la seconde VM pour s’y connecter.
Les deux VMs sont bien allumées dans ce cas.

Conclusion

Au final, la fonctionnalité est bien opérationnelle et s’adapte bien à différents cas d’architecture Windows Virtual Desktop. Seul petit bémol concernant la fonction Breadth-first qui demande encore quelques ajustements pour bien allumer les autres VMs afin de répartir les utilisateurs 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *