AZ-800 – Administration de l’infrastructure de base de Windows Server Hybrid

Dernier article avant cette fin d’année 2021, je profite pour vous souhaiter de très bonnes fêtes 😉🙌🦄🎅.

Rentrons dans le vif du sujet avec une nouvelle certification Microsoft, Administrateur de Windows Server Hybrid Associé, apparue dans le Poster Microsoft à la rentrée 2021 et disponible depuis début décembre en version BETA.

Pour rappel, cette certification, de niveau Associé, se décompose en deux examens (AZ-800 et AZ-801), comme c’est le cas avec la certification d’Architecte Cloud, de niveau Expert :

Merci à Orin pour cette première introduction😉.

Ces deux examens sont donc nécessaires pour obtenir ce nouveau badge. Dans cet article, nous allons de parler uniquement de l’examen AZ-800, dédié à l’administration de Windows Server dans ses fonctionnalités principales. Je referai un second article, début 2022, sur le second examen AZ-801, encore en BETA lui aussi.

Examen AZ-800 : Administration de l’infrastructure de base de Windows Server Hybrid

Avant de parler de mon ressenti personnel, je tenais à vous redonner ici quelques liens utiles pour préparer cet AZ-800 :

Malheureusement à l’heure où ces lignes sont écrites, aucune grande plate-forme de labs ne propose encore de cursus dédié à l’AZ-800. Le mieux est donc de disposer d’une souscription Azure pour faire ses essais in situ.

Et voici une seconde vidéo, dédiée uniquement à l’AZ-800, toujours préparée par Orin.

Chapitres de la certification AZ-800

Comme pour chaque examen, Microsoft détaille avec des pourcentages les différents thèmes abordés. Voici la liste pour cet examen AZ-800 :

  • Chapitre I : Déployer et gérer les services de domaine Active Directory (AD DS) dans des environnements sur site / cloud (30-35 %)
  • Chapitre II : Gestion des serveurs Windows et des charges de travail dans un environnement hybride (10-15%)
  • Chapitre III : Gestion des machines virtuelles et des conteneurs (15-20%)
  • Chapitre IV : Mettre en œuvre et gérer une infrastructure réseau sur site et hybride (15-20%)
  • Chapitre V : Gestion des services de stockage et de fichiers (15-20%)

Chapitre I : Déployer et gérer les services de domaine Active Directory (AD DS) dans des environnements sur site / Cloud

Aucun suspense, la gestion d’un domaine Active Directory est de loin la principale partie sanctionnée par cet examen. Le but ici est de mesurer vos connaissances sur les composantes d’un domaine. Autant dire que la maîtrise de ces derniers est fortement attendue. Pas de mystère ici, la pratique par l’expérience et ou l’apprentissage intensif peut vous sortir de là.

En plus de savoir déployer les multiples rôles serveurs possibles, gardez en tête que une certification de niveau Associé comportent toujours des questions techniques précises :

  • La connaissance des relations forêts / domaines / sites
Les composants logiques AD DS sont des structures que vous utilisez pour mettre en œuvre une conception AD DS adaptée à une organisation.
Les composants physiques dans AD DS sont les objets qui sont tangibles, ou qui décrivent des composants tangibles dans le monde réel.
  • La connaissance des rôles et leurs autorisations agissant sur les forêts / domaines
  • La connaissance des différents types de groupe (Sécurité / Distribution) et leurs impacts au travers des forêts / domaines

Les groupes de sécurité sont utilisés pour attribuer des autorisations à diverses ressources. Les applications de messagerie utilisent généralement des groupes de distribution, qui ne sont pas compatibles avec la sécurité.

  • La connaissance des composants techniques se cachant derrière un domaine, les FSMO.
The 5 FSMO Roles in Active Directory: What They Are and What They Do

La sécurité est un point présent dans toutes les certifications Microsoft. Par exemple ici, l’utilisation groupe de comptes de service managés comme principal de sécurité pour vous être demandé :

Add-KdsRootKey –EffectiveImmediately

D’autre part, cet examen fait aussi la part belle à Azure. Vous vous en doutez donc, attendez-vous à des questions portant sur les outils de synchronisation entre AD et Azure AD : Azure AD Connect / Azure AD Cloud Sync. Vous devez connaître la configuration de ces derniers et les options qu’ils proposent en sus.

Gardez en tête que cette certification porte la mention AZ dans son titre. Les références aux services Azure, Azure AD ou encore Azure AD DS sont hautement probables.

Comment mettre en place une liste de mots de passe bannis.

Sans oublier un autre sujet à maîtriser : nos bonnes amies les GPOs 😋

Chapitre II : Gestion des serveurs Windows et des charges de travail dans un environnement hybride

Ayant suivi le chemin d’apprentissage associé à la certification AZ-800, Orin met clairement en avant dans les vidéos de démonstration Windows Admin Center (WAC), l’outil complet de gestion à distance :

Prenez le temps de tester la solution : Installez l’outil sur une machine proxy et d’enrôlez des serveurs dessus :

Qu'est-ce que Windows Admin Center ? | Microsoft Docs
Port 6515 par défaut 😎.

On continue ? Qu’est qu’Azure Arc ?

Voilà ici une bien belle question, à laquelle des questions peuvent tomber 😉.

Cet examen apporte aussi une approche technique pour les environnements hybride. Il est donc nécessaire de comprendre le bénéfice à utiliser Azure Arc pour intégrer et gérer des machines physiques.

A closer look at Azure Arc enabled servers - Microsoft Tech Community
Gestion possible des updates Windows via un enrôlement Azure Arc.

Chapitre III : Gérer les machines virtuelles et les conteneurs

Ce chapitre n’est pas le plus valorisé de cet examen, mais il aborde des sujets importants (Hyper-V, conteneurs, machines virtuelles sur Azure)

Concernant Hyper-V, j’ai trouvé que le chemin d’apprentissage de l’AZ-800 est assez bien fait :

Ensuite vient la partie des conteneurs sur Windows Server. Beurk 😋. Je sais que je ne devrais pas dire ça, mais c’est une partie qui ne m’a jamais encore attiré. Aussi je préfère laisser parler Marc :

Enfin n’oubliez jamais les références directe à Azure. Soyez certain d’avoir des questions portant sur la création et la gestion des machines virtuelles sur Azure. Cela implique aussi tous les composants annexes à celles-ci, telles que les parties réseau ou stockage.

Si vous êtes déjà habitués à la partie IaaS sur Azure, les questions ne devraient pas vous poser de souci 😎.

Chapitre IV : Mettre en œuvre et gérer une infrastructure réseau sur site et hybride

Ce chapitre est de poids égal au précédent. La partie DNS est intéressante car c’est encore un service que nous retrouvons aussi bien dans Windows Server que dans Azure :

Par exemple, il est possible de combiner à une architecture on premise, les besoins DNS de machines virtuelles hébergées sur Azure. Dans le cas, il faut toute de suite penser transfert conditionnel pour y arriver :

Les composants DNS sur Azure sont aussi présent dans le cursus de cet examen :

En plus de la partie DNS, prenez le temps de bien vous intéresser au rôle DHCP, disponible sur Windows Server :

D’autres rôles peuvent aussi faire partie des questions. Je pense par exemple à :

Installation d’un proxy d’application Web Azure AD.

Chapitre V : Gérer les services de stockage et de fichiers

Dernier chapitre de l’examen AZ-800, à ne pas négliger ! Le stockage est un élément majeur de toute infrastructure IT, car la data représente LA valeur à conserver, protéger, …

Il faut donc prendre le temps de s’intéresser à certains services, comme :

Conclusion

Pour ma part, cet examen ne fut pas une mince affaire. Comme à chaque fois pour les examens BETA, il faut attendre plusieurs semaines / mois pour avoir nos résultats. Les connaissances acquises ces dernières semaines via le chemin d’apprentissage m’ont beaucoup aidé, mais elles ne compensent pas la manque d’expérience sur des postes tels qu’administrateur système.

Aucun souci si les domaines sont votre quotidien ou si vous avez conservé de beaux restes ! Pensez malgré tout à aussi disposer de connaissances sur Azure pour réussir votre examen. Comme à chaque fois, les vidéos explicatives c’est très bien, mais la pratique est pour moi indispensable.

Windows Server 2022 Download (ISO, VHD, Azure)

Profitez aussi de cette période de fêtes pour souffler un peu et passer du temps avec vos proches. On se retrouve l’année prochaine 😋.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *